Discours de mariage
NOEL 15% de réduction

Le grand jour, celui du mariage évidemment, arrive ! Enfin, pas le vôtre, mais celui d’un frère ou d’une soeur, de votre meilleur ami, de la copine de toujours… Bref, de quelqu’un qui compte énormément à vos yeux. Reconnaissance ultime du lien qui vous rapproche depuis si longtemps: vous avez la lourde charge de prononcer un discours de mariage lors de cette journée qui marquera pour toujours les souvenirs des mariés.

Or, un discours, cela peut rapidement virer à la catastrophe et créer un moment de gêne pour celui qui le déclame comme pour l’assistance, voire tourner au moment de torture pour les pauvres mariés obligés de subir en silence.

Alors, rappelons-le une bonne fois pour toutes : un discours de mariage n’a PAS pour but d’embarrasser l’un des deux futurs époux ni de gâcher la plus belle fête de leur vie. Au cas où un doute subsiste sur ce que l’on peut et sur ce que l’on ne peut pas dire lors d’une prise de parole en plein mariage, voici les 8 choses à soigneusement éviter de dire.

Dresser la liste des ex

C’est le grand classique à éviter : énoncer l’interminable liste des conquêtes passées du marié ou de la mariée est vraiment de mauvais goût, surtout si vous en faites partie. Encore pire : le discours qui se croit amusant en opérant des comparaisons entre les ex et le ou la promise. Malaise maximal assuré.

Dévoiler que la mariée est enceinte

Le mariage est organisé notamment parce que la mariée est enceinte mais peu de gens sont encore dans la confidence ? Laissez-lui la primeur de l’annonce, cela évitera que ses parents l’apprennent par vous plutôt que par les principaux intéressés. Dans le doute, mieux vaut s’abstenir d’en faire part en public.

Raconter votre Very Bad Trip lors de l’EVJF ou l’EVG

“Ce qui s’est passé à Vegas reste à Vegas”…Personne n’a réellement envie, le jour de son mariage devant sa famille et tous ses invités, de s’entendre rappeler une danse lascive avec un gogo-dancer. C’est exactement pour cette raison que les enterrements de vie de jeune fille ou de de vie de garçon sont organisés en petit comité avant le mariage et non pendant….

Evoquer leur futur divorce

Rappeler la statistique selon laquelle en France 45% des mariages se terminent par un divorce n’est absolument pas une idée humoristique ni spirituelle. Les mariés ont envie de pensées positives et de “good vibes” en ce jour mémorable. Suggestion : conserver cette statistique s’ils demandent un discours lors de leur futur divorce.

Révéler que la mariée déteste sa belle-mère

Même sur le ton de la plaisanterie, il vaut mieux ne pas dévoiler certains vilains petits secrets. Belle-maman confond toujours le prénom de la mariée et s’acharne à lui cuisiner le plat qu’elle déteste à chaque visite ? Il serait malvenu de dire en public à quel point les relations avec elle sont insupportables. Ce serait vraiment gênant de voir belle-maman fondre en larmes à table pendant le repas de mariage, non ?

Faire une remarque sur le physique des mariés

S’il y a un sujet tabou, c’est celui du physique des mariés. Ce jour est le leur, donc il est obligatoire pour tous les invités, en particulier ceux qui prononcent un discours, de les trouver magnifiques. Pas de “ce n’est pas Tom Cruise mais il a sa voiture” ni de “on est très fiers que tu aies réussi à rentrer dans cette belle robe de mariée”. On a dit : pas le physique.

Parler de politique ou d’argent

En France, il y a des sujets qu’il est traditionnellement convenu d’éviter lors des cérémonies, des moments solennels, ou tout simplement lors d’un repas avec des personnes qu’on ne connaît pas toutes. Dans le top de la liste figurent la politique et l’argent. Certains invités aux convictions différentes peuvent être particulièrement heurtés par des propos trop tranchés et cela peut peser sur l’ambiance du mariage. Quant à l’argent, rappeler la dette toujours pas réglée que le marié a envers vous risque de manquer un peu d’élégance dans ces circonstances.

Tenir des propos alcoolisés

Pour éviter bourdes, dérapages et autres grosses maladresses, il est conseillé d’éviter tout discours en cas d’excès de boisson. Parce que, même si vous l’avez oublié le lendemain, les mariés risquent, eux, de s’en souvenir longtemps !

Crédit photo : Shutterstock

NOEL 15% de réduction