Faire-part de mariage
NOEL 15% de réduction

Parmi la multitude de choses excitantes, et parfois stressantes, dans l’organisation du mariage, le choix des invités se classe sans aucun doute dans le top 3. C’est en effet la liste des personnes présentes qui déterminera largement ce qu’il faut prévoir comme plan de tables, sièges, couverts, repas, parfois hébergement, et bien sûr le budget en conséquence.

Organiser, c’est donc prévoir : disposer assez longtemps à l’avance d’une visibilité nette sur les présents et les absents permet de mieux anticiper tous les détails de ce jour exceptionnel et d’éviter les imprévus désagréables. Pour cela, le faire-part de mariage est non seulement un grand classique qu’on adore personnaliser, mais aussi un outil toujours aussi efficace dans la gestion des invités.

Le faire-part de mariage, loin d’être un exercice convenu, peut prendre des formes extrêmement diverses, selon les goûts et les contraintes de chaque couple. Vous n’en avez jamais réalisé ? Pas de panique, voici quelques conseils pratiques et petites erreurs à éviter pour un faire-part réussi.

Faites-vous plaisir

Le faire-part est un peu la bande-annonce de votre mariage. Pour de nombreux couples, c’est un message important, la manifestation officielle de leur amour et l’annonce définitive de ce moment inoubliable que sera leur union devant le maire. Il faut donc le traiter comme un événement à part entière et ne pas mettre de freins inutiles aux envies ni à l’imagination. Bref : faites-vous plaisir ! Toutes les idées sont possibles, dans la limite de votre budget.

Un faire-part vidéo sous la forme d’un petit film avec un véritable scénario, le tout envoyé par e-mail. Un faire-part aux couleurs de votre future cérémonie de mariage, pour un beau choix classique. Un rébus pour les amateurs d’humour, afin de placer le mariage sous le signe de la bonne humeur entre amis et en famille. Ou même pourquoi ne pas envisager une superbe infographie, avec des pictogrammes soignés et une police originale pour donner tous les détails à vos invités en un minimum de place ?

Il faut le répéter : tout est possible, comme par exemple d’envoyer un objet à la place d’un carton, comme un ballon à gonfler pour découvrir le faire-part ou encore une petite boite de confettis ou de riz (à lancer le jour J bien sûr) où figurent les informations essentielles et que vos invités pourront conserver.

Obtenez un maximum d’informations en RSVP

Faites-vous plaisir mais n’oubliez pas l’aspect pratique du faire-part. C’est une arme d’organisation massive, qui permet vraiment d’économiser du temps, de l’argent, et des sueurs froides au moment de la cérémonie. L’un de ses précieux avantages est de pouvoir demander à l’avance à vos invités un certain nombre de détails qui permettront une gestion optimale de plusieurs aspects pratiques du mariage.

D’abord, veillez à être précis dans la désignation des invités. Les malentendus peuvent arriver et générer des situations inconfortables : une invitation adressée à Monsieur et Madame Durand concerne bien deux personnes (donc deux repas, etc…) mais une invitation adressée “à la famille Durand” ou “aux Durand” peut être interprétée comme concernant aussi les enfants !

De même, si vous n’êtes pas sûr du statut marital de vos invités, ou si vous savez qu’ils sont dans une relation récente, laissez un espace à remplir pour la personne accompagnante. Si vous ne souhaitez pas d’accompagnateur/trice le jour du mariage, mentionnez “invitation personnelle et nominative” ou “pour une personne”.

Le RSVP peut aussi préciser des interdits alimentaires, ou le choix de l’entrée ou du plat. Il peut indiquer si l’invité participera à toute la cérémonie, seulement au cocktail, ou seulement au repas par exemple. Plus léger et divertissant, vous pouvez demander à vos invités de préciser un choix de chanson pour la soirée, qui sera transmise au groupe ou au DJ chargé de l’animation musicale.

Comment gérer les réponses…et les non-réponses ?

Il n’est pas toujours aisé de gérer les réponses et l’absence de réponse des invités. Quelques astuces permettent de s’assurer un maximum de réponses dans un délai adapté à l’organisation du mariage. D’abord, si le budget le permet, une enveloppe-réponse pré-affranchie facilite la réponse de la part des destinataires des faire-parts. Il en est de même d’un envoi électronique, qui peut toutefois sembler moins romantique ou élégant.

Il convient évidemment de fixer une date-limite qui permette de répartir au mieux les préparatifs du mariage. Alors que faire avec les retardataires ? Il peut être recommandé de réagir avec souplesse et fermeté à la fois. Fixez-vous une véritable deadline “officieuse” après laquelle il ne vous semble plus approprié de répondre. Entre le délai officiel et ce petit retard autorisé, passez un coup de fil affectueux à l’ami ou au proche qui s’est laissé dépasser par le temps, pour lui rappeler de répondre.

Cela n’est pas trop intrusif et évitera qu’une personne à laquelle vous tenez se prive de venir faute d’avoir répondu à votre faire-part, ou qu’elle vous impose des complications d’organisation un jour où seul votre bonheur compte réellement.

Quelques formules à utiliser

Les formules traditionnelles ne manquent pas, du simple “assistera/n’assistera pas” jusqu’au plus recherché “vous prie d’excuser son absence mais vous adresse ses meilleurs voeux”.

Il est cependant possible d’innover un peu, ou d’oser une certaine exubérance, surtout si le faire-part est adressé essentiellement à des personnes d’un cercle proche. On peut imaginer les mentions : “ne pourra pas venir mais vous adresse des tonnes d’amour”, “sera présent(e), en extase devant un couple aussi beau”.

Voici un modèle :

RSVP

Merci de bien vouloir retourner ce carton avant le XX/XX/XXXX

M._____ se réjouit à l’avance de participer

M.____ regrette déjà de rater le mariage du siècle.

Préférence de repas:

___ Poisson  ___ Viande ___ Veggie (cochez une case SVP)

Votre bande-son : ____________________

NOEL 15% de réduction